Interventions 6j/7 de 8h à 20h
Logo OK Service
icone compte

Accueil > Blog > Petits Travaux d'aménagement > Un logement pour la vie ?

Un logement pour la vie ?

Un logement pour la vie ?

01 Nov. 2015
Un logement pour la vie ?

Un logement pour la vie ?

01 Nov. 2015

Etre sénior et anticiper sa nouvelle vie

 

Etre sénior : une question d’état d’esprit plus que de statistique
On le constate souvent, les séniors d’aujourd’hui n’ont plus grand-chose en commun avec nos grands-parents ou l’image que nous en avions.
Les progrès de la médecine, les améliorations des conditions de travail et de vie ont contribué à l’allongement de la durée de vie et la génération des « anciens » apparait désormais dynamique, en bonne santé, et très soucieuse de son indépendance !
Il faut dire aussi que pour cette génération du baby-boom (née après-guerre) l’évolution de la société, combinée aux progrès technologiques fulgurants, a généré de nombreux  changements dans les comportements, la consommation ou les choix de vie. L’appellation « papy boomer » s’est d’ailleurs répandue pour désigner les personnes âgées dont le comportement, les loisirs sont calqués sur ceux des « jeunes ».
Il n’est pas étonnant que, dans ce contexte, la définition des « séniors » soit plurielle. On peut être considéré comme séniors dès l’âge de 50 ans dans certaines segmentations établies pour le marketing. Pour l’administration, la limite se situera à partir de 60 ans (avec un glissement vers 65 ans selon l’évolution de l’âge des départs à la retraite). Pour le milieu médical, en revanche, l’entrée dans la tranche des séniors se situe à partir de 70 ans.

Nouveau statut, nouveau cadre de vie
Quelle que soit la définition retenue pour les séniors, une chose est certaine, notre société vieillit. En 2050, près d’un habitant sur trois sera âgé de 60 ans et plus.
Les conséquences du vieillissement doivent être anticipées et parmi elles, la question du logement est cruciale :

- Le parc de logement n’est pas adapté aux besoins des séniors (l’Agence Nationale de l’Habitat estime à 2 millions le nombre de logements qui ne seraient pas adaptés).

- L’attachement au logement est très fort. Aux raisons affectives (liens au quartier, relation de voisinage, proximité de la famille,…) s’ajoutent parfois des raisons économiques, pour les propriétaires, notamment.

- L’appréhension (ou le refus) à l’idée de rejoindre un lieu d’hébergement type « maison de retraite », parfois synonyme de perte d’indépendance.

L’enjeu du confort et de la sécurité du logement
Avoir la possibilité de rester (ou de s'installer) dans un logement plus facile à vivre et plus sûr apparaît souvent comme la solution idéale. Cela passe parfois par la réalisation de quelques travaux et aménagements.
Avant tout, il convient de bien identifier les risques présents dans le logement : les  chutes (une personne de plus de 65 ans sur 3 fait une chute dans l’année), les difficultés d’accès à certaines pièces ou au balcon, les phénomènes d’insécurité, la fatigue due à la répétition des gestes du quotidien, etc.

Pour prévenir et limiter ces risques, plusieurs équipements et aménagements peuvent être installés.

 

La technologie pour mieux vivre dans son logement

 

Qu’il s’agisse du domaine de la santé, de la sécurité  ou du confort, il existe une très grande variété d’équipements électriques et électroniques pouvant faciliter le quotidien.

Les objets connectés 
Nous leur avions consacré un dossier en avril 2015. Ils sont parfois encore méconnus ou cantonnés au rang de gadget par leurs détracteurs mais rendent de grands services aux séniors et à leurs proches. (Les études récentes l’ont démontré, ce sont souvent les enfants qui proposent l’achat d’un équipement connecté pour un parent).
Dans le domaine de la santé, par exemple, tensiomètres, bracelets, montres, balances, offrent déjà la possibilité de faciliter les diagnostics à distance. 
En cas d’immobilisation, des lits intelligents dotés de capteurs d’activité, sont désormais commercialisés. Ils constituent une bonne solution pour rester à domicile, tout en donnant la possibilité de rassurer les proches ou les personnes chargées de veiller sur les personnes malades ou âgées.

Les lampes intelligentes 
Des « smartlights » ou lampes intelligentes peuvent être installées à votre domicile. Le principe est simple : elles s’allument grâce à des détecteurs de mouvements. Un cheminement lumineux sur le parcours conduisant de la chambre à coucher aux toilettes sera très pratique et sécurisant.

Cette solution n’est pas réservée à l’adaptation des logements pour les séniors. En présentant aussi une fonction décorative, elle fait également son apparition dans de nombreux appartements neufs ou rénovés.

Pour faciliter le quotidien
Pour limiter les déplacements ou l’effort physique,  il est souvent utile de bien identifier toutes les tâches répétitives pour faire en sorte qu’elles soient automatisées et actionnées par des télécommandes. Certains équipements comme la motorisation des volets pourront s’avérer très pratiques.
Pour l’éclairage de votre logement,  vous pouvez aussi tout simplement brancher vos lampes sur des récepteurs équipés d’une télécommande.

Si vous-même ou vos proches souhaitez être rassurés, les outils de communication (smartphone, webcam, …)  sont tout indiqués. Mais vous pouvez également demander à votre technicien OK Service  d’installer un dispositif de télé-assistance. Il est qualifié et expérimenté pour cela.

 

Les petits travaux d´adaptation qui changent le quotidien

 

Pour compléter ces équipements technologiques, des petits travaux d’aménagement peuvent réellement améliorer le confort et la sécurité de votre logement. Ces indications pourront aussi vous être utiles si vous avez le projet d’équiper un logement pour vous-même ou si vous envisagez de le rendre plus attractif en vue d’une location.

De meilleurs rangements et aménagements
Avec l’âge qui avance, la vue peut avoir tendance à baisser et nous jouer des tours. Un objet posé dans un recoin sombre peut malheureusement être à l’origine d’une chute et ceci à tout âge !

En faisant installer des luminaires adaptés, vous pouvez éliminer tous les coins sombres de vos pièces et couloirs afin d’éviter les mauvaises surprises. N’hésitez pas non plus à faire remplacer vos portes classiques par des portes coulissantes : cela va désencombrer vos pièces et y apporter plus de lumière.

Pour les sols, un changement de revêtement peut-être l’occasion de choisir un matériau  sur lequel il est plus facile de déplacer des meubles ou gros objets. Vous pouvez aussi opter pour un revêtement identique pour toutes les pièces de l’appartement ce qui évitera la présence de barres de seuil, des différences de hauteurs ou le décollement des revêtements dans les jonctions entre deux pièces.  Il est également conseillé d’installer des tapis antidérapants aux endroits spécifiques : devant l’évier ou encore dans la salle de bain, devant le lavabo et dans la baignoire ou douche. 34% des chutes chez les plus de 65 ans sont dues au revêtement de sol.

En ce qui concerne les petits travaux dans la salle de bain, n’hésitez pas à demander à un homme toutes mains OK Service d’installer des mitigeurs thermostatiques, une barre de maintien et même un siège de douche si l’espace le permet. Vous pouvez aussi envisager la pose d’une douche à l’italienne, plus contemporaine et pratique, mais qui nécessitera des travaux plus importants.

Une accessibilité efficace
Vous pouvez également simplifier l’accès à votre garde-robe, qui peut parfois être compliqué du fait de la hauteur des penderies. Pour ne pas avoir à réaménager toute votre armoire, il existe des barres d’abaissement qui permettent de descendre la penderie du haut pour attraper vos vestes et autres vêtements sans faire d’efforts.

Bon à savoir : A tout âge, la hauteur idéale pour ranger les objets du quotidien est de 40 cm à 1m40 du sol. Demandez à un spécialiste des petits travaux de déplacer vos étagères déjà en place. Si vous souhaitez investir dans de nouveaux meubles, plus adaptés à cette hauteur, un technicien OK Service peut venir les monter pour vous.

Et enfin, pour ne plus avoir à vous baisser pour brancher vos objets connectés et autres appareils électriques, demandez à votre technicien de déplacer vos prises électriques afin qu’elles se situent à 90 cm du sol.

Si vous ne pouvez pas réaliser vous-même ces petits travaux, paramétrer vos objets connectés ou effectuer les branchements de vos appareils, n’hésitez pas à faire appel à un technicien OK Service en composant le 0 820 222 333 ou le 04 91 50 50 50, ou en vous rendant sur notre page Assistance Bricolage.

 

Autres Articles

Petits Travaux d'aménagement

Autres Catégories

Électricité | Plomberie | Informatique et domotique

Toujours plus d'infos ?

Rejoignez-nous sur Facebook

Une question ?

Nous sommes à votre écoute !

Numéro Okservice

04 91 50 50 50

© 2020 OK SERVICE | Tous droits réservés | Mentions légales